Depuis des décennies, les urbanistes s’efforcent de créer des villes adaptées aux voitures, avec des conséquences comme la congestion dans les villes, la mauvaise qualité de l’air et la pollution sonore. Aujourd’hui, il existe un large consensus et une volonté politique de rendre le secteur des transports plus écologique afin de faire face à la complexité de la mobilité urbaine, créer des villes vivables et lutter contre le changement climatique. L’Union européenne a donc établi des lignes directrices pour la mise en œuvre des plans de mobilité urbaine durable (PMUD).

 

Qu’est-ce qu’un plan de mobilité urbaine durable ?

mobilité-durable-vélo2

À quoi ressemble donc la planification et la conception d’une mobilité urbaine durable ? Réduire les émissions, le bruit, les embouteillages et les accidents liés au trafic routier tout en améliorant la qualité de vie est une priorité absolue pour de nombreux décideurs. Les plans de mobilité urbaine durable s’attaquent précisément à ce problème en adoptant une approche globale, à long terme et stratégique de la planification des transports.

« Un plan de mobilité urbaine durable (PMUD) est un concept qui inclut toutes les formes pertinentes de mobilité, avec un accent accru sur les modes de transport durables et alternatifs. Par rapport à la planification traditionnelle des transports, les plans de mobilité urbaine durable sont fortement axés sur les personnes et leurs besoins, plutôt que sur le mode de transport lui-même », explique Christoph Schulze, consultant transport chez PTV Group.

Les principes fondamentaux du PMUD sont les suivants :

  • Une approche centrée sur le citoyen
  • Planifier une mobilité plus durable et inclusive
  • Développer tous les modes de transport
  • Coopérer au-delà des frontières institutionnelles
  • Faire participer tous les acteurs privés et publics concernés
  • Définir une vision à long terme et un plan de mise en œuvre clair
  • Évaluer et s’assurer de la bonne exécution du plan

 

Comment développer un plan de mobilité urbaine durable

Christoph Schulze, qui a participé à l’élaboration de plans de mobilité durable pour de nombreuses villes, explique les différentes phases :

Phase d’analyse

« Le travail de base est la phase d’analyse. Nous commençons par analyser le statu quo. Nous rassemblons les concepts existants, les exigences légales et les informations de base. Si possible, nous utilisons également un modèle de transport, qui fournit une vue d’ensemble de la situation actuelle et attendue en matière de trafic. »

Quelle est la demande de déplacements de la population urbaine et suburbaine ? Quelle est la qualité de l’accessibilité des transports ? Comment se présentent les temps de déplacement ? Quelle est la part des différents modes de transport dans la répartition modale ? L’évaluation de l’état actuel montre les forces et les faiblesses d’un système de transport.

mobilité-durable-tramway

Développement de la stratégie

En parallèle, l’orientation stratégique est définie, selon le consultant PTV : « Quel genre de ville voulons-nous ? Quelles sont les options pour l’avenir ? Chaque ville a ses cibles et ses objectifs, comme améliorer la qualité de l’air, garantir l’accessibilité ou augmenter la qualité de vie. C’est notre travail de consultant de les développer en priorités stratégiques, qui à leur tour sont décidées politiquement. »

Planification des mesures

Cette orientation stratégique fournit un cadre d’orientation pour la planification des mesures. Quelles sont les actions concrètes qui permettent d’atteindre les objectifs et les cibles ? Des facteurs tels que le temps et les coûts doivent également être pris en compte pour établir les ensembles de mesures. La ville s’appuie en quelque sorte une feuille de route indiquant les mesures qu’elle doit prendre à court, moyen ou long terme.

« Un autre aspect important de l’élaboration d’un PMUD est la participation des différents acteurs. Des entretiens et des ateliers avec différents experts et parties prenantes font partie du processus, ainsi que des événements publics ou la participation en ligne des citoyens », explique Christoph Schulze.

Mise en œuvre et suivi

La dernière phase ne porte pas seulement sur la mise en œuvre des mesures et des actions connexes définies dans le plan de mobilité urbaine durable. Elle se concentre également sur le suivi et l’évaluation systématiques de l’avancement de la mise en œuvre et de la réalisation des objectifs.

 

Exemple d’un PMUD pour la ville Francfort

ville-frankfurt

Actuellement, l’équipe de consultants PTV travaille sur un plan de mobilité urbaine durable pour la ville allemande de Francfort-sur-le-Main. La métropole s’efforce d’adopter une approche centrée sur le citoyen, délaissant les voitures au profit de la mobilité durable. La réaffectation de l’espace public en faveur des piétons, des cyclistes, des usagers des transports publics et du covoiturage est un aspect important.

À Francfort, les idées et les suggestions des citoyens sont également intégrées dans le PMUD. Le premier forum public a eu lieu en janvier 2022.

Stefan Majer, chef du département de la mobilité de Francfort, explique : « Les transports jouent un rôle important dans la lutte contre le changement climatique. Une réduction substantielle des émissions de CO2 ne peut se faire qu’avec un changement de comportement en matière de mobilité, mais un changement de mentalité. »

Christoph Schulze ajoute : « Le plus haut niveau possible d’acceptation par toutes les parties prenantes est crucial pour réussir à mettre en œuvre les mesures d’un plan de mobilité urbaine durable. »

PTV Group vous aide dans la création d’un plan de mobilité urbaine durable

À propos de l’auteur

Les formes de mobilité durable comme le vélo, la conduite autonome, la sécurité routière et les stratégies pour le dernier kilomètre : Steffi est fascinée par la variété des sujets que la mobilité peut offrir. Elle est toujours à la recherche de nouvelles histoires passionnantes à écrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nom