Pour beaucoup d’entre nous, voyager dans un aéroport international est une expérience éprouvante : filtres de sécurité, comptoirs d’enregistrement et points de contrôle, trajets interminables jusqu’aux portes d’embarquement…

Ces logiciels permettent de simuler les déplacements du personnel, des passagers et des véhicules à l’intérieur et à l’extérieur de l’aéroport. Il permet également aux planificateurs de tester de nouveaux concepts et scénarios d’urgence, afin que la direction de l’aéroport puisse réagir de manière appropriée en cas d’urgence.

Les technologies aéroportuaires telles que les détecteurs sont déjà utilisées pour surveiller et gérer les mouvements des personnes en temps réel. Cela permet de fluidifier le trafic des passagers et de détecter rapidement les situations critiques. Toutefois, une simulation réaliste des mouvements de personnes est encore meilleure, car elle permet de prévoir et d’optimiser la manière dont les aéroports gèrent les opérations quotidiennes ou les zones de rénovation.

Par exemple, un logiciel de simulation permet aux planificateurs d’optimiser les zones de travail, telles que les comptoirs d’enregistrement et les portes de sécurité. Cela permet d’affecter le bon nombre d’employés à ces postes de travail, y compris leurs temps de pause. Résultat : des temps d’attente acceptables et des passagers qui arrivent à temps sur leur vol.

Avec ce niveau d’exigence, l’optimisation du trafic au sol devient un réel enjeu. Heureusement, les aéroports ont de plus en plus recours à des logiciels de modélisation 3D.

Que permet un logiciel de modélisation 3D dans un aéroport ?

Grâce aux logiciels de simulation, les exploitants d’aéroport peuvent simuler la façon dont les passagers se tiennent dans les files d’attente, choisissent une voie, montent et descendent des véhicules ou traversent la rue à l’extérieur du terminal. Il est même possible de simuler les contrôles de sécurité et prévoir comment les personnes choisissent les escaliers mécaniques, les ascenseurs, les escaliers et les couloirs.

Les outils de simulation sont si précis qu’ils font une distinction entre les mouvements des piétons avec bagage ou sans bagage, ou encore ceux qui se déplacent plus rapidement ou plus lentement. Cela s’applique également aux véhicules aux abords de l’aéroport et à leurs interactions.

Le logiciel modélise les mouvements des passagers à partir du moment où ils descendent de l’avion, jusqu’à ce qu’ils quittent l’aéroport en train, en bus ou en voiture, et vice-versa.

Comment s’opère la planification d’un nouveau terminal ?

L’aéroport Changi de Singapour
L’aéroport Changi de Singapour utilise le logiciel de simulation PTV pour planifier son nouveau terminal

La planification d’un nouveau terminal illustre parfaitement l’utilité d’un logiciel de simulation. L’aéroport Changi de Singapour, l’une des plaques tournantes les plus fréquentées d’Asie, planifie actuellement son terminal 5. Pour le concevoir, il utilise un modèle de microsimulation.

Une microsimulation reproduit en détail le mouvement des véhicules individuels et des piétons. Cela permet aux planificateurs de modéliser et d’évaluer les nouvelles opérations au sol et les opérations de déplacement de personnes.

Comment gérer les flux chaotiques en zone dépose-minute ?

Aux abords de l’aérogare, on trouvera les voies routières permettant l’arrêt et la dépose de passagers arrivant en voiture ou en transport en commun.
Dans de nombreux aéroports, la zone dépose-minute extérieure est trop souvent chaotique et peut faire débuter un voyage du mauvais pied. Imaginez par ex. la scène aux abords de l’aéroport le plus fréquenté du monde, l’aéroport international Hartsfield-Jackson d’Atlanta (ATL). Avec plus de 100 millions de passagers par an, ATL utilise fort heureusement la planification détaillée et la simulation de PTV Group dans la gestion de l’aéroport pour éviter les embouteillages en approche de l’aérogare et des terminaux.

L’aéroport étant aujourd’hui en pleine croissance, son opérateur, le Département de l’aviation d’Atlanta, a chargé le cabinet de conseil Ricondo d’élaborer un plan directeur pour sa croissance incluant la gestion des zones d’accès à l’aéroport. « PTV Vissim est l’outil professionnel de référence pour modéliser les comportements complexes observés dans ces zones où se côtoient véhicules et piétons engendrant double voire triple blocages et formation de longues files d’attente », explique Gustavo Ceballos, directeur de Ricondo,
« Le logiciel nous aide à comprendre la complexité des flux et à évaluer les points de congestion engendrés par :
– l’exploitation multimodale à l’extérieur des terminaux d’ATL
– les interactions aux passages piétons, aux bornes interactives d’enregistrement
– le croisement entre dépose et prise en charge des passagers
– les services de transport à la demande type Uber ou l’exploitation des sociétés de transport (STN).”

Rendre le service sur les pistes d’aéroport plus efficace

Le côté « piste » incluant les aires de stationnement ou de service occupe entre 80 et 95 % de la superficie d’un aéroport. L’entretien efficace des avions par des véhicules de service est une tâche essentielle, mais complexe et coûteuse, pour les aéroports.

L’efficacité de cette gestion stratégique peut être améliorée en testant différentes hypothèses en fonction de la conception des aires de trafic, des itinéraires de service, des restrictions liées aux caractéristiques des véhicules. Les opérateurs aéroportuaires peuvent alors décider du scénario à mettre en œuvre en s’appuyant sur les précieuses informations issues de la simulation, informations qui leur permettent de créer des statistiques sur les performances du réseau, l’affluence des véhicules, les temps de parcours et les retards.

Prenez par exemple l’aéroport de Gatwick près de Londres, qui a augmenté son nombre de comptoirs à la jetée. Le cabinet de conseil Atkins a utilisé PTV Vissim pour modéliser et évaluer un réseau routier côté piste en vue d’une conception future. Il a été possible de déterminer les retards des véhicules côté piste et l’impact sur l’exploitation des avions. Même la planification des équipements de soutien au sol a pu être liée à la programmation des vols.

« Les matrices de PTV Vissim ont été particulièrement utiles pour déterminer les besoins à partir de la programmation des vols », explique Yogesh Patel, consultant principal chez Atkins.

Mieux gérer les situations d’urgence dans les aéroports ?

Peut-être que la vocation des logiciels de simulation est-elle d’élaborer des scénarios d’urgence ? Les logiciels de simulation élaborent des scénarios d’évacuation et répondent aux questions : Quelles mesures l’exploitant de l’aéroport pourrait-il prendre pour assurer une évacuation en toute sécurité ? Que se passerait-t-il si les passagers devaient sortir sur l’aire de trafic côté piste ? Où les diriger ? Si l’aérogare venait à prendre feu, où déplacer les véhicules de service et les avions ?

PTV Viswalk, un logiciel simulant les mouvements des piétons, a récemment été mis à jour et simule maintenant les données sur les effluents d’incendie et la façon dont la progression de la fumée affecterait les personnes en cas un incendie. Il est également possible de simuler le déplacement des véhicules d’urgence et ce qui arrive aux personnes ainsi qu’à leurs bagages.
(voici la démonstration d’une simulation)

Quand la direction d’un aéroport international est à même de retracer les mouvements des personnes et des véhicules, elle améliore non seulement l’efficacité, mais surtout la sécurité tout en procurant une expérience positive pour ses usagers. N’est-ce pas l’objectif majeur d’un aéroport ?

Challengez l’efficacité de votre aéroport

Estimez-vous avoir une gestion efficace de votre aéroport ? Votre aéroport est-il prêt à défier l’avenir ? La technologie de simulation PTV est là pour vous assister/soutenir.

Author: Chris Davis

Co-auteur Chris Davis :

Chris, membre de l’équipe du PTV Group au Royaume-Uni, est enthousiaste à l’idée d’utiliser la modélisation des transports de manière nouvelle et innovante – par exemple, pour planifier les aéroports.

À propos de l’auteur

Whether it is pedestrian accessibility, public transport or city logistics – Petra is interested in solutions that move people and goods in a sustainable and efficient way. She writes about research projects, urban logistics and mobility concepts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Nom