Aujourd’hui, un nombre croissant de nouvelles solutions de mobilité enrichisse l’offre des services de transport dans nos villes. L’ensemble de l’écosystème de la mobilité urbaine devient de plus en plus complexe. Des outils de simulation et de modélisation puissants permettent aux planificateurs et aux autorités de concevoir la mobilité urbaine de manière durable et de la gérer efficacement.

Comment pouvons-nous réduire les embouteillages durant les heures de pointe ? Où faut-il ajouter de nouvelles pistes cyclables ? Comment améliorer les transports publics ? Les nouveaux fournisseurs de trottinettes électriques peuvent-ils compléter efficacement les services de mobilité existants ? Les villes sont confrontées chaque jour à une centaine de questions et décisions importantes en matière de mobilité. La modélisation numérique d’une ville ou d’une région permet aux urbanistes de répondre à ces questions dans un environnement virtuel ultra réaliste et tester tous les scénarios possibles. Cette méthode leur permet de garder une vue d’ensemble, de prendre les bonnes décisions et de réduire les coûts ainsi que les risques d’échec dans le monde réel.

Simuler et modéliser en s’appuyant sur les données

Les données et les algorithmes sont à la base de la modélisation numérique. Dans les villes, de nombreuses données sont générées chaque jour, par exemple par des capteurs, des caméras de circulation ou des GPS.

ville numérique

« Chez PTV, nous utilisons différents types de données. Des données de trafic provenant de tous les modes de transport, comme les voitures, les camions ou les transports publics. Nous utilisons également des données socio-économiques telles que les zones d’habitation et de travail », explique Christian U. Haas, PDG de PTV Group. « Nous affinons les données puis nous en alimentons nos algorithmes pour ainsi construire une modélisation détaillée et réaliste de la ville ».

Dans cet environnement virtuel, tous les usagers de la route et leurs interactions ainsi que les services de transport public peuvent être modélisés et planifiés. De nouveaux scénarios peuvent être simulés et analysés avant d’être déployés. Les planificateurs travaillent avec des scénarios dits « What-if-Scenarios ».

En voici un exemple : Que se passera-t-il si nous déployons des voitures autonomes ? Comment interagiront-elles avec les véhicules conventionnels ? Quels seront les opportunités et les risques potentiels de cette nouvelle mobilité pour la planification des transports et urbaine ? C’est exactement à ces questions que la modélisation et la simulation du trafic peuvent répondre en testant l’introduction de véhicules autonomes sur des routes virtuelles.

Entrevoir l’avenir avec la modélisation et la simulation

Les planificateurs et les décideurs peuvent créer des scénarios innovants pour le futur des villes et définir des mesures appropriées à un stade précoce. La capitale norvégienne Oslo a mené une étude de ce type pour préparer le réseau de mobilité de la ville à l’avènement des véhicules autonomes.

« Les simulations et les modélisations sont une sorte de terrain de jeu virtuel, où l’on peut tester des idées et des concepts innovants qui autrement ne seraient peut-être jamais testés dans la réalité », explique Christian U. Haas.

La modélisation des villes peut également être utilisée dans la gestion du trafic.  En combinant des modèles de trafic avec des données de trafic en temps réel, les opérateurs de trafic disposent d’informations précieuses pour prévoir, optimiser et contrôler le trafic et les transports.

Christian U. Haas explique : « Grâce à nos modèles et à nos données en temps réel de haute qualité, il est possible d’obtenir des prévisions précises et complètes pour l’ensemble du réseau routier. Les opérateurs peuvent prévoir le trafic à venir sur les 60 prochaines minutes. De plus, en cas d’incident, ils bénéficient d’une meilleure aide à la décision ».

Par exemple, si un accident se produit, le système est capable de proposer plusieurs alternatives aux actions possibles telles que la fermeture de la route ou la création de détours, afin de réduire les impacts négatifs sur le réseau routier. Cela permet d’améliorer la fluidité et la capacité du trafic, mais aussi de renforcer la sécurité routière et réduire les émissions.

Modélisez votre ville de demain

Avec le logiciel de planification du trafic PTV Visum, vous pourrez simuler et modéliser facilement des scénarios de mobilité urbaine.

À propos de l’auteur

Les formes de mobilité durable comme le vélo, la conduite autonome, la sécurité routière et les stratégies pour le dernier kilomètre : Steffi est fascinée par la variété des sujets que la mobilité peut offrir. Elle est toujours à la recherche de nouvelles histoires passionnantes à écrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nom