La Coupe du monde de football 2014, organisée par le Brésil, a été l’un des évènements sportifs accueillant le plus de participants de l’histoire. Environ 3,5 millions de spectateurs ont assisté aux 64 matchs disputés dans 12 sites répartis dans tout le pays. Six de ces stades ont été construits spécialement pour l’événement, tandis que les autres ont été rénovés, en les adaptant aux conditions de sécurité et d’évacuation requises. La simulation de foule a joué un rôle important dans le succès de cet évènement.

Lorsque le Brésil a été choisi pour accueillir la Coupe du monde 2014, la plupart des stades existants étaient anciens, construits à une époque où les normes de sécurité étaient moins strictes. Dans la plupart des grands stades, il fallait aux visiteurs plus de 40 minutes pour atteindre une sortie depuis leur siège, ce qui représentait un réel risque en cas d’urgence.

Le stade brésilien le plus célèbre et le plus emblématique du pays est le Maracana, situé à Rio de Janeiro. Construit pour la Coupe du monde de football de 1950, il avait une capacité initiale d’environ 200 000 spectateurs.

Des normes de sécurité plus strictes

Stade Maracana

Aujourd’hui, les autorités internationales exigent que les grands événements publics soient conformes aux normes de sécurité et d’évacuation. Par exemple, accéder à une sortie de secours ne doit pas prendre plus de 8 minutes, et encore moins pour des sites fermés.

Afin garantir ces normes et évaluer les solutions proposées pour la conception des stades, le cabinet de conseil Logit a réalisé une simulation de foule dans un stade à l’aide d’un logiciel de micro-simulation.

En 2012, lorsque le cabinet a été mandaté, simuler les déplacements de 80 000 piétons au même moment prenait beaucoup de temps. C’est avec l’aide de l’équipe de développement PTV, que les consultants de Logit ont pu réaliser ce projet dans les délais.

Ils ont également testé et calibré les algorithmes de comportement des utilisateurs pour des situations extrêmes, créant ainsi une grande base de connaissances pour les projets de construction futurs.

Par exemple, les simulations de piétons réalisées avec le logiciel PTV Viswalk ont montré que quatre nouvelles rampes de sortie pourraient être construites dans le stade Maracana. Ces nouvelles rampes permettraient de supporter correctement les flux de personnes.

En outre, les simulations du logiciel PTV ont montré que les personnes se trouvant dans les tribunes supérieures du stade devaient être séparées des autres. Ceci, afin de les répartir dans une proportion appropriée vers les sorties supérieures et intermédiaires du stade.

La simulation de foule au service de la sécurité

Des simulations détaillées de flux de personnes ont également été réalisées pour la construction des nouveaux stades en 2014.

Au stade Arena das Dunas, dans la ville de Natal, les simulations de piétons ont permis aux planificateurs de réduire de 30 % la largeur des escaliers prévus, ce qui a également réduit les coûts de construction.

Pour les travaux de rafraîchissement du stade Beira Rio à Porto Alegre, les données issues de la simulation de foule recommandaient la construction de deux escaliers supplémentaires afin de garantir une meilleure évacuation du stade.

Quelques mois avant le début des jeux, le cabinet de conseil Logit a été sollicité de nouveau. Cette fois-ci, les consultants avaient pour mission de vérifier la sécurité des tribunes temporaires installées dans le stade Arena Itaquera de Sao Paulo.

A l’aide du logiciel PTV Viswalk et en se basant sur les données de modélisation et de simulation des autres stades, l’équipe de Logit a pu réaliser la modélisation en un temps record, par rapport au premier projet.

La méthodologie et la technique de micro-simulation utilisée avec PTV Viswalk, a ensuite été reprise lors de la planification des Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016.

Comment fonctionne la simulation de foule avec le logiciel PTV Viswalk ?

PTV Viswalk est une solution de simulation microscopique pour les environnements piétonniers. Elle est utilisée pour planifier les opérations normales et d’urgence dans les stations de transport public, les espaces routiers urbains, les aéroports, les lieux événementiels et les immeubles de bureaux.

Grâce au projet de simulation réalisé pour la coupe du monde au Brésil, la solution PTV Viswalk a été mise à niveau. La solution peut désormais simuler les mouvements de plus de 80 000 piétons dans des conditions proches du réel.

Ses fonctionnalités ont été étendues dans différentes dimensions. La modélisation est plus rapide et plus simple pour les planificateurs. Les éléments de script et de programmation offrent plus de flexibilité pour modéliser un comportement de déplacement spécifique au contexte et l’outil permet désormais de simuler des espaces partagés entre piétons et véhicules.

Aider vos planificateurs avec un logiciel de simulation et de modélisation performant

À propos de l’auteur

Thiago Meira is a transportation planner at the Brazilian consultancy Logit. Ahead of the 2014 Football World Cup in Brazil, the company was commissioned to create a safety concept based on crowd simulations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nom