Dans la ville de Santa Clara située au sein de la Silicon Valley en Californie se trouvent de nombreux sièges de grandes entreprises de la tech comme Apple, Google ou encore Facebook. La présence de ces multinationales a entraîné une augmentation considérable de la population au cours des dernières décennies, s’ajoute à cela un engorgement de bon nombre des routes principales de la Silicon Valley. Pour lutter contre cette situation, les autorités du transport de la région ont récemment déployé des stratégies avancées d’analyse des intersections, afin de fluidifier le trafic routier et mieux gérer la mobilité multimodale.

Nous avons pu discuter de l’analyse des intersections avec Eugene Maeda, planificateur en chef des transports de la Vallée de Santa Clara (VTA).

Quelle est la situation actuelle en matière de mobilité et de transport dans la Silicon Valley ?

Eugene Maeda

Eugene Maeda : La Silicon Valley dispose d’un réseau multimodal de routes à péage, de voies rapides, de trains, de bus, de services de transport adapté et de pistes cyclables. Ce réseau de transport permet d’accueillir les 1,9 million de résidents et les navetteurs régionaux. Les principaux générateurs de déplacements sont les emplois dans les multinationales, les aéroports, les grands centres commerciaux, les parcs d’attractions, les stades de sport et les écoles.

Quels sont les défis auxquels vous êtes confronté ?

Eugene Maeda : Le principal défi pour la VTA (autorité des transports de la Vallée de Santa Clara) est d’adapter et ajuster les investissements au niveau des transports et des services de transport en commun. En effet, nous avons constaté en situation post-pandémie de nombreux embouteillages sur nos routes et une saturation des transports en commun avec la reprise des activités.

Parmi les autres défis à relever, nous pouvons également citer l’entretien des infrastructures de transport et des équipements routiers existants, l’identification et l’obtention de ressources financières pour les projets d’amélioration des transports, et la gestion des embouteillages à l’échelle de la ville.

Qu’est-ce qui vous a motivé à adopter un logiciel d’analyse du trafic tel que PTV Vistro ?

Eugene Maeda : Les facteurs clés qui nous ont guidé dans le choix du logiciel PTV Vistro sont la convivialité de l’outil, la capacité d’analyser et de gérer plusieurs scénarios en utilisant les méthodologies actuelles du Highway Capacity Manual et de l’ITE Trip Generation pour un réseau de plus de 250 intersections, et la compatibilité avec les outils de micro/macro simulation et d’autres logiciels.

Il était également important que le logiciel soit intuitif et facile à prendre en main pour le personnel, que les calculs et les méthodologies sélectionnées soient pertinents, et qu’il offre la possibilité de produire des rapports personnalisés avec des résultats d’analyse d’intersection cohérents.

Quelles sont les principales utilisations de PTV Vistro à la VTA ?

Eugene Maeda : PTV Vistro est principalement utilisé pour analyser un réseau de 252 intersections sur une base bisannuelle à des fins de surveillance de la gestion de la congestion et pour être utilisé dans les études de planification des voies routières. Ces informations seront ensuite utilisées pour identifier les changements dans les niveaux et les modèles de congestion du trafic dans la ville de Santa Clara. Elles serviront également à évaluer l’efficacité des mesures potentielles de décongestion et de sécurité, comme l’ajout de pistes cyclables, les restrictions dans les virages et les intervalles de passage pour les piétons.

Outre l’évaluation des intersections pour la gestion des embouteillages, quelles sont les autres applications clés pour lesquelles la VTA et ses villes membres prévoient d’utiliser PTV Vistro ?

Eugene Maeda : Le logiciel sera utilisé par les villes locales pour l’analyse des intersections mais aussi pour observer les différents scénarios d’impact sur le trafic des nouvelles propositions d’aménagement du territoire et des grands projets d’amélioration des transports.

Pour des analyses et des rapports cohérents, les autorités locales doivent avoir des informations précises sur le trafic et les différents scénarios de déplacement. PTV Vistro incluent l’évaluation des ronds-points, des dispositifs de contrôle de l’arrêt et de la synchronisation des feux de circulation.

PTV Vistro interface

Comment le logiciel s’intègre-t-il dans la planification à long terme des transports pour la VTA ?

cycliste devant Google

Eugene Maeda : La planification actuelle de la gestion des embouteillages implique la collecte de données, le développement de modèles complexes de simulation et de prévision, la réalisation d’études pour identifier les améliorations sur les voies de circulation, puis la mise en œuvre de projets. Cette méthode de travail que nous avons longtemps suivi ne nous permettait pas de comprendre les effets opérationnels des mesures appliquées.

Maintenant, nous utilisons PTV Vistro avec le logiciel PTV Visum en amont, qui inclut plus de 2 000 intersections signalisées avec des plans de synchronisation du réseau routier de Santa Clara.

PTV Visum et PTV Vistro permettront aux ingénieurs de la circulation et aux planificateurs des transports d’évaluer l’efficacité de différentes options de mobilité en se basant sur la donnée. Ils auront aussi la possibilité d’analyser les émissions de CO2 et les kilomètres parcourus par les véhicules. Les informations fournies par PTV Visum peuvent ensuite être utilisées pour communiquer et aider le conseil d’administration de la VTA et les décideurs locaux à choisir un scénario préféré avec une liste de projets à mettre en œuvre, et plus tard être utilisées pour surveiller l’efficacité des projets au fur et à mesure de leur réalisation.

Découvrez PTV Vistro, un logiciel intelligent pour la gestion du trafic

À propos de l’auteur

Bill Cisco is Manager of Traffic Engineering and Urban Planning with PTV Group North America, based in the Portland, Oregon office. He has over 25 years of experience in transportation engineering and planning, and has worked for consulting, technology and software firms.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nom