L’électromobilité est l’un des sujets d’actualité de nos jours, notamment en ce qui concerne la réduction du CO2 dans les transports et la logistique. Bien que seuls quelques véhicules électriques soient actuellement utilisés dans la logistique des marchandises générales et le transport longue distance, les camions électriques deviennent de plus en plus attrayants, en particulier dans les villes qui luttent contre la pollution atmosphérique. Au cours des trois dernières années, le projet de recherche iHub, auquel l’équipe de recherche du groupe PTV a également participé, a examiné l’utilisation des camions électriques dans la logistique urbaine.

Comment une flotte mixte de camions électriques et de camions à carburant peut-elle être exploitée de manière durable ? C’est ce que l’équipe du projet s’est efforcée de découvrir. En raison de leur autonomie limitée et du temps qu’il faut pour les recharger, les véhicules électriques présentent un désavantage apparent. Est-il possible de planifier de manière flexible avec des camions électriques et d’effectuer des livraisons aussi bien qu’avec des camions conventionnels ?

Une bonne planification est essentielle

ihub
Michael Schygulla (à droite) de l'équipe de recherche PTV en visite chez DB Schenker, partenaire du projet iHub à Berlin.

« Tout est une question de planification et de contrôle », explique Michael Schygulla, directeur recherche logistique au sein du groupe PTV. « Pour iHub, nous avons travaillé avec nos partenaires pour développer une plate-forme informatique qui intègre tous les éléments importants, y compris la planification et le contrôle des itinéraires, la gestion des commandes et la gestion de l’autonomie du camion. Cela permet un contrôle intelligent de la flotte mixte ».

La solution de planification dynamique des itinéraires n’attribue des ordres de transport à un camion électrique que si le service de transport peut être exécuté de manière aussi fiable que lorsqu’on utilise un camion diesel. Un large éventail de paramètres a été pris en compte ici, notamment la portée, le chargement et la longueur des itinéraires de distribution.

« Le répartiteur doit être en mesure d’inclure les commandes supplémentaires qui arrivent dans le courant de la journée dans un itinéraire existant, puis de prendre en compte la distance et la longueur restantes de l’itinéraire des camions électriques en question », explique le chercheur de PTV.

Le système de navigation joue également un rôle important dans le déploiement des camions électriques. PTV Navigator, le logiciel standard pour les poids lourds, a donc été amélioré pour créer une version pour les e-trucks. Les différents types de véhicules peuvent être configurés dans l’application, y compris les données techniques, les dimensions et les capacités des batteries.

« La navigation conçue spécialement pour les camions électriques rend leur utilisation quotidienne plus efficace grâce à un calcul précis de l’autonomie du véhicule. Elle réduit également les craintes du conducteur quant à l’autonomie restante durant le trajet », explique Michael Schygulla.

À partir de l’été 2018, le système de planification a été testé par le partenaire du projet, DB Schenker, à Berlin, avec une flotte mixte comprenant trois camions électriques d’une capacité de charge totale allant jusqu’à 18 tonnes. Cela a permis de recueillir des données sur la consommation, les états de charge et les cycles des véhicules et des itinéraires, et de les analyser.

« Au cours du projet, les exigences techniques et les concepts de mise en œuvre n’ont cessé d’évoluer. C’était un processus continu », se souvient Michael Schygulla. « DB Schenker était un très bon partenaire de projet et le chef du consortium, très coopératif et intéressé par des solutions adaptées à l’avenir ».

Martin Mittler, responsable de l’innovation chez DB Schenker AG, ajoute : « Dans le cadre du projet iHub, nous avons pu tester des applications pour les camions électroniques à Berlin et dans ces environs et acquérir une vaste expérience dans des scénarios en trafic urbain. Nous avons travaillé intensivement et avec succès avec le groupe PTV et avons acquis des connaissances sur le fonctionnement à long terme des véhicules électriques dans les transports locaux ».

Les résultats du projet de recherche pourraient maintenant être transférés à de plus grandes flottes mixtes avec des camions électriques et thermiques.

« Avec iHub, nous avons montré que le déploiement de camions électriques pour le groupage de marchandises est parfaitement réalisable », déclare Michael Schygulla. « Actuellement, il est encore plus coûteux d’utiliser des véhicules électriques que des véhicules conventionnels. Dès qu’il y aura des véhicules électriques plus compétitifs, les fournisseurs de logistique urbaine convertiront progressivement leurs flottes – j’en suis certain ».

À propos d’iHub

  • Gestion du projet AEOLIX : Schenker Deutschland AG
  • Les partenaires du projet : PTV Group, FRAMO GmbH, Fraunhofer IVI et Institut für Postfossile Logistik PFL
  • Durée du projet : De janvier 2016 à la fin de 2019

Le projet a été financé dans le cadre du programme « ICT for Electromobility III » du ministère fédéral allemand de l’économie. Il s’inscrit dans le cadre de la « Stratégie numérique 2014-2017 » et soutient les objectifs de recherche décrits dans le programme de mobilité électrique du gouvernement allemand.

Rejoignez-nous pour façonner la mobilité de demain

PTV Group participe à divers projets de recherche nationaux et internationaux afin de développer des concepts, des stratégies et des modèles de mobilité durable pour le futur.

À propos de l’auteur

Les formes de mobilité durable comme le vélo, la conduite autonome, la sécurité routière et les stratégies pour le dernier kilomètre : Steffi est fascinée par la variété des sujets que la mobilité peut offrir. Elle est toujours à la recherche de nouvelles histoires passionnantes à écrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Nom