Les services de livraison de produits frais sont en plein essor, notamment en raison de la pandémie. Aux États-Unis, le chiffre d’affaires du e-commerce alimentaire devrait dépasser les 20 milliards de dollars en 2021 et atteindre les 24 milliards en 2023.

On compte environ 150 millions de consommateurs de produits frais en ligne et ce nombre devrait continuer à croître dans les années à venir. Alors comment gérer efficacement le nombre croissant de colis ? À quoi ressemble un réseau de distribution pour produits alimentaires frais et surgelés ?

La livraison de produits frais : un nouveau défi logistique

boite_produits_frais

Les produits frais sont souvent expédiés par des « prestataires classiques », en utilisant des emballages bien isolés et des glacières pour maintenir les produits alimentaires au frais pendant le transport. Cela entraîne non seulement beaucoup de déchets et des coûts d’emballage élevés, mais ne garantit pas toujours que les aliments arriveront frais à destination.

DPD lance ainsi sa nouvelle entité DPD Fresh au Benelux pour la livraison de produits frais et surgelés. L’entreprise utilise des camions réfrigérés dotés d’un système de refroidissement actif et de capteurs pour le contrôle de la température. Grâce à ces systèmes, il est possible de livrer des produits frais dans un simple carton classique.

Les clients privés et professionnels ont rapidement adopté l’offre DPD Fresh. En un an, les volumes sont passés de 0 à près de 300 envois par jour. Le réseau de distribution a depuis été étendu au Luxembourg et à la France, et la flotte compte désormais 14 véhicules.

Une planification du transport millimétrée

La planification du transport de produits alimentaires frais et surgelés est beaucoup plus complexe que les livraisons de colis ordinaires. Des facteurs tels que la durée de conservation ou les conditions de température requises diffèrent d’un produit à l’autre et doivent être pris en compte.

Par exemple, la durée de conservation détermine quels types de livraisons sont possibles. En Belgique, tous les envois sont généralement livrés dans les 24 heures. Pour la France, il faut prévoir un délai de 48 heures, voire de 72 heures pour le sud de la France.

La livraison des huîtres en est un bon exemple. Elles doivent être livrées au plus tard 48 heures après la récolte. Cela signifie que DPD Fresh peut livrer des huîtres du sud de la France à des restaurants parisiens, mais pas à des restaurants d’Anvers ou de Bruxelles, car ils ne peuvent pas garantir une livraison dans les 48 heures.

Les différents types de véhicules constituent un autre défi. Étant donné que DPD Fresh livre moins de colis surgelés que de colis réfrigérés, seuls deux tiers des véhicules sont équipés d’un système de réfrigération et de congélation. En outre, ces véhicules consomment plus de carburant, ce qui doit également être pris en compte dans la planification des tournées de livraison.

Enfin, il faut éviter que deux véhicules s’arrêtent à la même adresse – l’un avec un colis réfrigéré, l’autre avec un colis congelé. Sans parler du réseau de dépôts qui se développe rapidement. DPD Fresh prévoit une nouvelle croissance pour atteindre un total de 100 000 envois par an en 2022. Les dix dépôts de DPD en Belgique seront équipés pour la livraison de produits frais et surgelés. Ainsi, la planification du transport doit également tenir compte de la région à approvisionner et des véhicules disponibles.

Une planification stratégique des itinéraires pour des livraisons efficaces de produits alimentaires

Chez DPD Fresh, l’outil de planification classique n’était plus suffisant pour gérer la livraison de produits frais. Principalement parce qu’il n’était pas possible de différencier les différents types de véhicules.

De plus, la durée de conservation minimale n’est généralement pas un facteur à prendre en compte pour les colis normaux. Les planificateurs de DPD devaient donc souvent intervenir manuellement. C’est pourquoi l’entreprise a opté pour une solution logicielle supplémentaire pour la planification stratégique des tournées de livraison de produits frais.

Le logiciel PTV Route Optimiser affecte les envois entrants aux différentes tournées de livraison, en tenant compte des contraintes, des restrictions et des préférences du client telles que la durée de conservation, la capacité de chargement de colis réfrigérés et congelés, la consommation de carburant et l’heure de livraison.

L’adoption du logiciel PTV a apporté d’énormes avantages à la société de livraison. En optimisant leur flotte, DPD Fresh a pu réduire l’utilisation de ces véhicules certains jours. Les calculs ont montré que les coûts d’exploitation peuvent être réduits jusqu’à 15 %.

Ainsi, l’adoption et la mise en œuvre du logiciel de planification des tournées PTV Route Optimiser sera rapidement amorti. Autre effet important et positif, DPD Fresh réussit à améliorer son empreinte écologique grâce aux tournées de livraison optimisées.

Vers une meilleure planification des tournées de livraison de produits frais

À propos de l’auteur

Michiel has 10 years of experience in the logistics sector and has learned during that time that a good chat is the key to success. Having a personal connection with prospects is of paramount importance to him. According to him, digitalization is everywhere, including in business: purchasing power continues to increase.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nom